*
*

*   Pas de trace.

Quand nous pratiquons zazen, notre esprit est calme et simple. Mais d’habitude notre esprit est très affairé et compliqué, et nous avons du mal à nous concentrer sur ce que nous faisons. C’est parce qu’avant d’agir nous pensons, et ce penser laisse des traces. Certaine idée préconçue porte ombrage à notre activité. Lorsque nous agissons avec un esprit clair et simple, nous n’avons ni notion ni ombrage, et notre activité est forte et directe. Mais lorsque nous agissons avec un esprit compliqué, posé en relation avec d’autres choses, d’autres personnes ou la société, notre activité devient très complexe.

Bien sûr, il est souvent nécessaire de se préparer avant d’agir. Mais la pensée juste ne laisse aucune ombre. La pensée qui laisse des traces vient de notre esprit relatif, confus. L’esprit relatif est l’esprit qui se pose en relation avec autre chose et par là se limite. Si votre pensée laisse une trace sur votre activité, vous serez attaché à la trace. Vous direz par exemple « Voilà ce que j’ai fait ! ». Quand vous pensez ainsi, vous limitez la véritable expérience de ce que vous avez fait. Si vous vous attachez à l’idée de ce que vous avez fait, vous êtes engagé dans des idées égoïstes. Il est nécessaire de nous rappeler ce que nous avons fait, mais nous ne devrions pas nous y attacher d’une manière particulière.

Afin de ne laisser aucune trace, quand vous agissez, vous devriez le faire de tout votre corps et de tout votre esprit. Vous devriez le faire à fond, comme un bon feu de joie. Vous ne devriez pas être un feu qui fume. Vous devriez vous consumer totalement. Si vous ne vous consumez pas totalement, une trace de vous restera dans votre activité. Il vous restera quelque chose de non totalement consumé. L’activité zen est l’activité totalement consumée sans autre reste que des cendres. Ceci est le but de notre pratique.

Shunryu SUZUKI Esprit zen, esprit neuf.



posté le 08 / DÉCEMBRE / 2018 *précédent suivant*

Dernière mise-à-jour le 08 / DÉCEMBRE / 2018

Tous les textes dans un PDF: *Hamsa_Blog