*
*

*   La vie suit son chemin à sa manière.


La vie suit son chemin à sa manière, sans se préoccuper de vos préférences et vos attentes.
Il existe un abîme entre les choses telles qu’elles sont et ce que vous voudriez qu’elles soient.

Cet abîme est un lieu de souffrances chaque jour de votre vie.
La pratique de la méditation provoque une rééducation totale de votre esprit en substituant à vos désirs et vos projets la réalité de ce qui se passe.
Il arrive que certains étudiants, surtout les nouveaux, viennent me trouver pour m’exprimer leur satisfaction : c’était vraiment une bonne séance, exactement ce qu’ils attendaient.
A présent, disent-ils, ils savent ce qu’est la méditation. Je ne peux m’empêcher de penser : bien des mauvaises séances vous éprouveront si vous espérez voir la même chose se reproduire, ce qui n’arrive jamais.
Pour nous toute attente se traduit par de la souffrance.

Parvenir à l’intimité des choses consiste à vivre l’expérience telle qu’elle est. S’investir totalement dans ce que l’on fait.
Vous avez probablement vécu des expériences de ce genre.
L’intimité apparaît au moment où toute dichotomie entre le sujet et l’objet disparaît, où il n’y a plus quelqu’un en train d’accomplir une activité pais simplement l’activité.

La pratique de la méditation a pour but de nous faire accéder à ces états d’intimité.
Nous ne pratiquons pas dans le but d’obtenir tel ou tel résultat, mais simplement parce que c’est ce qui occupe notre vie à cet instant.
Nous nous abandonnons au seul fait d’être assis en méditation, et ce fait, en soi, représente un accomplissement.

Larry ROSENBERG, Vivre à la lumière



posté le 14 / AVRIL / 2017 *précédent suivant*

Dernière mise-à-jour le 18 / JUIN / 2018

Tous les textes dans un PDF: *Hamsa_Blog