*
*

*   Tout est occasion de pratiquer.

Pratiquer n’est pas toujours facile. Bien des personnes assurent qu’elles souhaiteraient consacrer davantage de temps à la méditation quotidienne, ou encore participer à des retraites mais qu’elles ne le peuvent pas.
C’est parfaitement compréhensible, et pourtant la vraie question qu’elles devraient se poser est la suivante :
aurai-je le courage de me lancer sur-le-champ dans la pratique de la méditation ? Tout de suite, sans délai ?
Car la vie nous offre un merveilleux terrain d’exercice. Comment l’utiliser ?

Méditer en position assise dans un lieu protégé, comme le veut la tradition, reste une méthode inestimable, mais on peut également pratiquer en s’occupant des enfants, en allant à l’école, au travail, en écrivant un roman, même en conduisant une voiture ou en allant dans la salle de bains ; c’est une erreur de croire que certaines heures doivent être consacrées à la méditation et d’autres à la vie.

Tout est occasion de pratiquer, à tout moment. Il suffit d’avoir l’audace de le faire. Les personnes qui abordent ainsi la méditation dans leur vie quotidienne en tirent souvent un profit immédiat, et voilà qu’elles trouvent soudain aussi le temps de méditer selon les règles, en position assise, car leur point de vue s’est modifié. Elles ont compris d’elles-mêmes que c’était indispensable.

L’évolution se fait tout naturellement. Il ne convient donc pas de se poser un problème d’emploi du temps, mais de se demander seulement si l’on désire vraiment pratiquer la méditation. Si la réponse est positive, le temps se libérera de lui-même.

Larry ROSENBERG Vivre à la lumière de la mort…



posté le 07 / AVRIL / 2017 *précédent suivant*

Dernière mise-à-jour le 18 / JUIN / 2018

Tous les textes dans un PDF: *Hamsa_Blog