*
*

*   Le silence, c’est l’absence de commentaire

Nous croyons quelquefois que c’est par le discours intérieur que nous connaissons le monde.
En réalité le discours intérieur ne connaît pas du tout le monde.
C’est ce discours intérieur qui tisse le voile d’illusions qui cause notre souffrance.
Il construit crainte et culpabilité, anxiété et dépression, des illusions qu’il sait créer aussi habilement que le bon acteur parvient à manipuler son public.
Si vous chercher la vérité, vous devez mettre l’accent sur la vigilance silencieuse, et la considérer en méditation comme plus importante que n’importe quelle pensée.
C’est le trop grand prix que nous accordons à nos propres pensées qui est le principal obstacle à la vigilance silencieuse.
En retirant sagement à la pensée l’importance qu’on lui accorde, et en percevant la bien plus pertinente vigilance silencieuse, la porte s’ouvre sur le silence intérieur.

Une manière de venir à bout du commentaire intérieur consiste à développer une vigilance aiguë à l’instant présent.
Vous observez chaque instant de si près que vous n’avez tout bonnement pas le temps de commenter ce qui s’est passé.
Quand vous commentez quelque chose qui vient de se produire, vous n’êtes pas attentif à ce qui est en train de se produire.
Vous vous occupez des anciens invités en délaissant les nouveaux.
En méditation, les expériences arrivent une par une dans l’esprit au travers des portes de nos sens.

Si vous accueillez une expérience et engagez une conversation avec elle, vous allez manquer la suivante qui arrive juste derrière. Quand vous accompagnez, exactement dans l’instant, chaque expérience, chaque invité qui se présente devant votre esprit, alors il n’y a plus de place pour le discours intérieur.
Vous ne pouvez bavarder avec vous-même car vous vous consacrez totalement à accueillir avec attention tout ce qui se présente.
Vous avez aiguisé la vigilance à l’instant présent au point où elle est devenue vigilance silencieuse au présent à tout instant.


AJAHN BRAHM Manuel de méditation



posté le 10 / MARS / 2017 *précédent suivant*

Dernière mise-à-jour le 20 / OCTOBRE / 2018

Tous les textes dans un PDF: *Hamsa_Blog