*
*

*   Quand nous avons réellement abandonné le soi…

Nous percevons habituellement les choses d´une manière dualiste en nous séparant des autres.
Une brèche se forme alors, qui fait place à la colère, l´ignorance et autres idées et émotions diverses qui nous dérangent.
Lorsque nous arrivons réellement à faire le vide et réalisons que tout n´est rien d´autre que le soi, la brèche disparaît et nous voyons les phénomènes tels qu´ils sont.
Quand nous avons réellement abandonné le soi, toutes les souffrances, tous les bonheurs, ainsi que toutes les montagnes , étoiles, arbres, herbes et êtres ne sont rien d´autre que le soi.
Nous appelons cet état « vacuité » - non pas vide dans le sens d´inanité ou d´absence de substance, mais vide de toute essence ou de soi fixe, un état inconditionné sans cesse en transformation.
Cet état n´est pas quelque chose de particulier, mais la nature fondamentale de notre vie.

Taizan MAEZUMI, La voie de la vie quotidienne



posté le 21 / JANVIER / 2017 *précédent suivant*

Dernière mise-à-jour le 08 / DÉCEMBRE / 2018

Tous les textes dans un PDF: *Hamsa_Blog