*
*

*   Zazen ne sert à rien

Kodo Sawaki A quoi sert zazen ?
A rien ! Nous devrions être contraints d’entendre ce « sert à rien » jusqu’à ce que nos oreilles en soient usées et pratiquer ce zazen sert-à-rien sans aucun espoir.
Sans quoi, notre zazen ne servira réellement à rien.
Kosho Uchiyama Tout au long de sa vie, Sawaki Roshi a répété : « Zazen ne sert à rien ».
En 1941 je suis devenu moine et je suis devenu un de ses disciples.
Peu après, nous étions en train de marcher et je lui ai demandé : « Je suis si faible. Si j’étudie auprès de vous et pratique zazen avec vous pendant des années, pourrais-je devenir ne serait-ce qu’un peu plus fort ? ».
Sa réponse fut immédiate : « Non, vous ne pourrez pas. Même si vous pratiquez très durement et très longtemps, zazen ne sert à rien. Je ne suis pas devenu qui je suis grâce à zazen .
J’étais comme cela de nature. Sur ce point je n’ai absolument pas changé ». Comme vous le savez, Sawaki Roshi était généreux, libre d’esprit, drôle et en même temps soigneux et concentré.
Il incarnait l’image des maîtres zen de l’ancien temps. Quand j’ai entendu sa réponse, j’ai pensé : « Roshi a beau dire cela, si je continue à pratiquer zazen je dois pouvoir m’améliorer ».
Avec cet espoir en tête je l’ai servi et j’ai pratiqué zazen jusqu’à sa mort. Récemment j’ai passé en revue mon passé et maintenant je comprends que zazen ne sert vraiment à rien. Je suis toujours peureux et je ne suis jamais devenu un tant soit peu comme Sawaki Roshi. J’ai fini par trouver la morale de l’histoire. Les violettes fleurissent comme des violettes et les roses fleurissent comme des roses. Pour les violettes, rien ne sert d’espérer devenir une rose.
(à suivre)

Kodo SAWAKI Un zen vagabond Textes et commentaires



posté le 22 / MAI / 2016 *précédent suivant*

Dernière mise-à-jour le 20 / OCTOBRE / 2018

Tous les textes dans un PDF: *Hamsa_Blog