*
*

*   Esprit souple, esprit vaste

Quand vous êtes assis je vous dit : « Ne pensez pas ».
« Ne pensez pas »  signifie ne jugez pas les choses en terme de « bon » ou « mauvais », « lourd » ou « léger ».
Accepter seulement les choses comme c’est.
En zazen, vous devriez juste entendre le grand ou le petit bruit sans qu’il vous dérange.
Cela peut vous sembler impossible parce que, au moment où vous l’entendez une réaction se déclenche. Mais si vous pratiquez zazen, si vous acceptez continûment les choses comme c’est, vous finirez par y arriver. Et vous y arriverez finalement en vous concentrant sur votre posture et votre respiration. Etre concentré sur quelque chose peut être important, mais se limiter à un esprit bien concentré n’est pas zazen.
C’est l’un des éléments de la pratique mais la tranquillité d’esprit aussi est nécessaire. N’intensifiez donc pas l’activité des 5 organes des sens. Laissez-les tels quels. C’est le moyen de libérer votre esprit véritable. Quand vous serez capable d’agir ainsi dans la vie quotidienne votre esprit sera souple. Vous n’aurez pas trop d’idées préconçues et, dans vos façons de penser, les mauvaises habitudes ne l’emporterons pas. Vous aurez un esprit généreux, un esprit vaste et vos paroles aideront les autres.

Shunryu SUZUKI, Esprit zen, esprit neuf



posté le 27 / NOVEMBRE / 2015 *précédent suivant*

Dernière mise-à-jour le 08 / DÉCEMBRE / 2018

Tous les textes dans un PDF: *Hamsa_Blog