*
*

*   …Quelle que soit votre activité, la vie devient un art. (suite)

Quand vous faites zazen, vous ne devriez pas essayer d’atteindre quoi que ce soit. Juste être assis, dans le calme intégral de votre esprit, sans vous fonder
sur rien.
Garder le corps droit signifie ne se fonder sur rien. Gardez simplement le
corps droit sans vous pencher ni vous adosser.
De cette manière, vous atteindrez le calme intégral. Mais se fonder sur quelque chose ou essayer de faire quelque chose pendant zazen, c’est être dans la dualité, et non dans le calme intégral.
Dans notre vie courante, nous essayons généralement de faire quelque chose, nous essayons de changer quelque chose en autre chose, ou d’atteindre un but.
Cette seule tentative est déjà l’expression de notre vraie nature. Le sens se trouve dans l’effort même.
Nous devrions trouver le sens de notre effort avant d’atteindre quelque chose.
Dogen disait ainsi : ‘Nous devrions atteindre l’illumination avant d’atteindre l’illumination. »
Ce n’est pas après avoir atteint l’illumination que nous en trouvons le vrai sens. La tentative même de faire quelque chose est l’illumination.
Quand nous sommes en difficulté ou en détresse, là nous avons l’illumination.
Quand nous sommes dans l’impureté, là nous devrions avoir la sérénité.
Nous trouvons d’habitude très difficile de vivre dans l’évanescence de la vie, mais c’est seulement au coeur de l’évanescence de la vie que nous pouvons trouver la joie de la vie éternelle.

Shunryu SUZUKI Esprit zen, esprit neuf.



posté le 20 / JANVIER / 2019 *précédent suivant*

Dernière mise-à-jour le 03 / FÉVRIER / 2019

Tous les textes dans un PDF: *Hamsa_Blog