*
*

*   Toucher la dimension ultime en nous-même.

Notre essence est le nirvana, la réalité ultime. C’est l’eau dans laquelle nous
vivons. Vous êtes une vague, mais en même temps vous êtes l’eau. Une vague peut
avoir un début et une fin, elle peut être grosse ou petite, mais avec l’eau il n’y a ni
début ni fin. Quand la vague en prend conscience, elle est libre de la peur d’un
début et d’une fin.
Vous êtes une vague mais en même temps vous êtes l’eau Vous avez une
dimension historique et vous avez aussi une dimension ultime. Une vague n’a pas
besoin de mourir pour devenir l’eau. Elle est l’eau ici et maintenant. Notre pratique
la plus profonde consiste à voir et à toucher la dimension ultime en nous-même
chaque jour, la réalité de la non-naissance et de la non-mort.
La Terre Pure n’est pas ailleurs ; elle est ici dans le présent. Quand nous
fuyons le présent nous la détruisons. Notre pratique consiste avant tout à nous
arrêter, puis à nous détendre, à nous calmer, à nous concentrer. Avec le regard
profond nous voyons que tout en étant des vagues nous sommes aussi l’eau. Nous
pouvons être dans l’ici et maintenant et devenir plus solides. Et quand nous
sommes solides nous pouvons regarder autour de nous, regarder profondément
l’instant présent et découvrir ainsi notre vraie nature et la dimension ultime.

THICH NHAT HANH Il n’y a ni peur ni mort



posté le 20 / OCTOBRE / 2018 *précédent suivant*

Dernière mise-à-jour le 20 / OCTOBRE / 2018

Tous les textes dans un PDF: *Hamsa_Blog